En 2014 succès pour le karaté-club de Jâlons

 

 

Tiffany, qui a débuté le karaté au club de Jâlons en 2004 a passé avec succès les six épreuves du 1er Dan de Karaté.

 

Ces épreuves de haut-niveau, qui récompensent plusieurs années de travail, se sont déroulées le dimanche 15 juin dernier à Saint Memmie. Elles étaient organisées par la Fédération Française de Karaté, seul organisme officiel habilité à délivrer des grades reconnues par l'État.

 

Tiffany a ainsi su acquérir, petit à petit, les nombreuses qualités nécessaires à l'obtention de ce niveau. Elle est aussi détentrice du titre d'Assistante de Karaté.

 

 

Son frère Gérald qui marche dans les traces de sa sœur a par ailleurs validé deux épreuves.

 

Le professeur du club, Didier SCHNEIDER, 4ème Dan, est Diplômé d'État (DEJEPS KARATÉ). Il est aussi le responsable de la formation en karaté. Il a la charge d'organiser et de former les futurs enseignants de la région et il se plaît a rapporté les propos suivants:

"Les vertus innombrables de la pratique régulière du karaté-do sont autant du domaine de la santé par l'action bénéfique du mouvement, que de l'équilibre mental par le développement de la volonté de contrôle et d'action que de l'autodéfense. Le karaté a toujours été et reste une remarquable méthode de self défense créée à partir de situations réelles formalisées par les maîtres."

Après le bilan de la saison écoulée lors de l'Assemblée Générale du club qui s'est déroulée le mercredi 25 juin, la présidente du club, Isabelle MOUREY a remis avec le professeur du club la ceinture noire à Tiffany sous les applaudissements des nombreuses personnes présentes.

 

Le club, labellisé par la Fédération Française de Karaté, comprend aujourd'hui une quarantaine de licenciés. Les cours, qui se déroulent dans la salle des fêtes de Jâlons. Pour des renseignements, possibilité de joindre la Présidente au 03 26 66 52 00 ou le Professeur au 06 79 78 18 41.

 

KARATE CLUB BOUZY/JALONS

7 RUE DE CHAMPIGNEUL

51150 JALONS                                                                                                               

03.26.66.52.00

i.mourey@sfr.fr

 

Les horaires  :

De 18 H à 19H pour les enfants

De 19 H à 20 H pour les adolescents

De 20 H à 21 H pour les adultes.

 

          Pas de cours pendant les vacances scolaires !!

 

Pour tout renseignement complémentaire,

contactez Mme Mourey

aux coordonnées ci-dessus.

 

 

 

 

 

Nos témoignages

 

 

Il y a 30 ans le karaté-club de Jâlons a ouvert ses portes. Initialement situé à Bouzy, le club s’est déplacé vers Jâlons.

 

Le professeur Didier Schneider qui est Diplômé d’État en Karaté, 5ème dan et Directeur de la formation régionale est toujours présent pour assurer les cours.

 

Il a formé de nombreux élèves qui certains, grâce à lui, ont obtenu leur ceinture noire.

 

Deux de ses élèves, Gérald et Tiffany, âgés de 17 et 19 ans, sont présents au cours depuis plus de dix ans.

 

Tiffany est ceinture noire 1er dan et a réussi le diplôme d'instructeur fédéral l'année dernière. Gérald quant à lui est ceinture marron et avance dans les traces de sa sœur.

 

Ils témoignent :

 

« Nous avons commencé le karaté très jeune quand nous avions 5 ou 6 ans. Au début, nous sommes allés faire ce que l’on qualifiait comme sport car, il faut l'avouer, il n'y avait que cette activité à Jâlons. Mais maintenant c'est pour d’autres raisons. La maîtrise du karaté n'est pas forcément une discipline accessible par tous car on ne peut pas savoir en faire en seulement une année. Pour nous deux, qui pratiquons depuis une dizaine d'années, cela est devenu plus qu'un sport et s’est transformé en art de vivre.

 

Le karaté nous permet par exemple de nous contrôler, d'apprendre à observer les gens et à ne pas s’arrêter à leur seule apparence.

 

Le karaté nous permet également de prendre confiance en nous. En effet, il faut oser aller vers les autres durant les cours et, comme on apprend à se défendre, on a moins peur de se promener dans la rue.

 

Maintenant que notre niveau est assez élevé, nous pouvons aider Didier durant le cours des enfants. Nous trouvons ça amusant de nous dire que, nous aussi, nous étions aussi petits au début

 

Nous aimerions que tous les enfants qui font actuellement du karaté continuent dans cette voie durant longtemps. Nous espérons également, que de nombreux autres élèves rejoindrons le club. Si l'on devait finir notre témoignage, nous pourrions le terminer par la phrase : le karaté, plus qu'un sport, un art de vivre et une passion".

 

Tiffany et Gérald (décembre 2015)